UN BON CRU

13/02/2015 10:11

Le dimanche 8 février le rideau s’est fermé pour la dernière fois et a ainsi clôturé la saison 2015 du Théâtre Alsacien de Saessolsheim.

SAISON PARTICULIERE

Cette dernière représentation met un point final à une saison particulière. Ce fut une première. Au printemps dernier Michel Bock, cheville ouvrière du théâtre et du football, a rendu son tablier. Il fallait donc réagir pour assurer la continuité. C’est Sandra Huy qui a pris la présidence du club de football (Le théâtre est une section de l’U S Saessolsheim). Avec l’aide de Gilbert Hoh, maquilleur de la troupe depuis plus de 40 ans, c’est Jean Marie Wolff qui a décidé de poursuivre l’histoire du théâtre dialectal à Saessolsheim. Dès le mois de juin a eu lieu la première réunion des acteurs. Une dizaine ont répondu présent. Il fallait organiser le groupe et, tout de suite, tous ont accepté cette mission. On s’est rapproché des footballeurs et la décision est tombée : Il y aura bien une nouvelle saison de théâtre. Une nouvelle pièce d’Hélène Quirin, auteure fétiche depuis deux ans. Le choix s’est porté sur "Ferie im verlorene Paradies", une pièce en quatre actes. Michel ayant fait les mises en scène depuis de longues années, une nouvelle mission attendait Jean Marie désigné à lui succéder. Après avoir adapté le texte à "notre parler alsacien", la première lecture a eu lieu fin septembre. De nombreuses soirées de répétitions ont eu lieu à partir d’Octobre. Les rôles ayant été choisis on pouvait y aller. Mais des absences de dernière minute on obligé le metteur en scène de changer certains rôles. Et de plus, il a fallu convaincre notre ami Richard qui voulait arrêter sa longue carrière. Finalement il a accepté et il n’a pas eu à le regretter.

UNE PUIS DEUX FOIS PAR SEMAINE

Pendant trois mois, tous les mardi soir acteurs souffleur et metteur en scène se retrouvaient pour travailler. Ce fut une période particulière car les avis de connaisseur de Michel manquaient. Mais au fil des années, les anciens avaient beaucoup appris et c’est en commun qu’ils travaillaient les différentes scènes. Comme toutes les années, la scène n’a été montée qu’en fin d’année et c’est début janvier que les répétitions eurent lieu sur scène deux fois par semaine. Les placements, les déplacements, la position des différents meubles, tout cela rentrait dans l’ordre. Tout le monde était appliqué et faisait des efforts. Pour ce qui est de la présence aux répétitions, elle fut sérieuse. Il y a même eu une soirée conviviale autour d’une table ce qui a encore relié plus le groupe. Lors de la répétition générale on a pu remarquer que les acteurs étaient en forme, il restait à peaufiner certaines scènes. On a également pu noter le très bon travail de deux jeunes ; Mélanie Bornert au maquillage et Steve Heim au bruitage. Une soirée tartes flambées a même eu lieu, organisée par Jean Heim et son épouse Stéphanie

BONNE PREMIERE

Enfin, ce fut la première. On allait enfin savoir ! Malheureusement le public n’a pas répondu présent, seul une soixantaine de personnes avaient pris place dans le public. Dommage. Dès l’ouverture du rideau, on a pu voir des acteurs motivés, bien dans leur rôle. Les répliques fusaient, le (bon) public riait et applaudissait, les acteurs étaient simples et naturels. C’était bien parti. Enfin on savait. Le samedi également que soixante personnes dans la salle. Les acteurs ont, à nouveau assuré. Le public a été, une nouvelle fois conquis.

DANS LA TRADITION

Le dimanche comme depuis de nombreuses années, il y avait la traditionnelle formule Repas-spectacle. Et ce sont 158 personnes qui sont venues manger. Le service a été impeccable et les filles du club de football local ont parfaitement assuré. Après le repas, comme toutes les années, les tables ont été desservies, démontées et rangées. Et c’est comme prévu, pile à 15 heures que le rideau s’est ouvert.  Une nouvelle fois, la troupe a conquis les 230 spectateurs présents. Ces premières représentations ont été une réussite.

C’ETAIT COMPLET !

Le metteur en scène appréhendait un peu ce deuxième samedi. Après la réussite de la semaine passée, les acteurs risquaient d’être trop surs et d’aller à la faute. Il y a bien eu quelques petits accrocs mais le public ne s’est aperçu de rien. Ouf !  Le dimanche on affichait complet. Il y a eu 256 repas qui ont été servis dans les temps. Les féminines du club de foot ont parfaitement maitrisé la situation coachés, il est vrai, de main de maitre par Jean Claude, Vincent et Yves omniprésents dans la salle. Une nouvelle fois, à la fin du repas, un spectacle impressionnant étonnait les spectateurs : Débarrasser, démonter et ranger les tables et en même temps mettre en place et numéroter les 300 chaises pour le spectacle. Puis ce fut le succès final sous le regard intéressé de l’auteure, Mme Quirin. Elle a félicité la troupe pour la bonne interprétation de sa pièce. A la fin de la pièce a eu le tirage au sort du 1er prix de la tombola, un séjour de deux jours pour deux personnes en Bavière chez le Singender Wirt Stefan Diedl. Et c’est Mr UHL qui a gagné.

A l’issue du spectacle la troupe a dégusté le traditionnel biscuit de la saison préparé par un pâtissier connu de Mommenheim.                                    

                                                                                    

On peut dire que 2015 a été un bon cru et que la nouvelle équipe a réussi son examen de passage.

JE SUIS FIER DE VOUS

Laissons le mot de la fin au metteur en scène Jean Marie Wolff : « Je suis fier de vous, vous avez été une équipe sérieuse et appliquée. Tous les applaudissements vous reviennent, vous les avez mérités. Je remercie tous ceux de la troupe et de l’Union Sportive de Saessolsheim qui ont contribué par leur travail et leur présence à la bonne marche et à la réussite de ces manifestations. Bravo vous avez été super performants. Rendez vous bientôt pour une nouvelle aventure. »

 

Précédent

Rechercher

© 2014 Tous droits réservés.